Adaptation aux changements climatiques

ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES

Afin de pouvoir anticiper les enjeux et les impacts des changements globaux, l’Agence a commandité l’étude “Garonne 2050”.

Maîtrisez l'étiage, l'objectif de Garonne 2050

A l’horizon 2050, les débits naturels d’étiage seront réduits de moitié pour le bassin de la Garonne, territoire par ailleurs à la fois très agricole et très attractif d’un point de vue démographique.

A partir de ces constats, trois scenarii, en fonction des choix que feront les gestionnaires de la ressource, ont été présentés au comité de bassin début décembre.

Scénario 1 : Compenser à minima la baisse naturelle des débits d’étiage

Des choix a minima permettent d’assurer ce débit minimum 8 années sur 10. Le soutien des étiages se fait par l’intermédiaire de 75 millions de m3 de nouvelles retenues et grâce à 120 millions de m3 provenant d’accords de déstockage estival des réserves hydroélectriques.

Scénario 2 : Compenser totalement la baisse naturelle des débits d’étiage

La compensation totale implique de très lourds investissements en termes de création de réserves collectives, sécurise les activités mais est très coûteuse (réservoirs nouveaux à hauteur de 360 millions de m3 et création de deux stations de transfert d’énergie par pompage permettant en parallèle de bénéficier d’un accord de déstockage estival de 500 millions m3 issus des réserves hydroélectriques).

Scénario 3 : Compenser pour moitié la baisse naturelle des débits d’étiage

Pour bénéficier en 2050 d’une compensation à hauteur de 75 % du débit objectif d’étiage actuel, les gestionnaires décident de combiner diverses solutions pour trouver 335 millions de m3 supplémentaires. Un retour à un équilibre sans création de nouvelles réserves est-il possible ? L’étude répond à la question, même si ce scénario n’a pas été envisagé initialement par les acteurs. Au terme de l’étude, malgré les incertitudes, les résultats, autant que la démarche, apparaissent structurants pour fonder une politique d’adaptation aux changements globaux à engager dès à présent.